Surveillance et transition vers la nouvelle version ISO 17025:2017 : Le LEMA audité avec des avancées remarquables

Accrédité depuis 2011 selon la norme 17025 v 2005 le laboratoire d’étalonnage des masses de l’Agence Nationale de Normalisation de Métrologie et du Contrôle Qualité a subit une énième fois un audit de surveillance pour le maintien de ladite accréditation avec cette fois ci une perspective de migrer vers la toute nouvelle version 2017.

Du 25 au 26 juillet 2019, Yves BARBERON et Judith LEFEVRE respectivement  évaluateur technique et évaluateur Qualité NF CEI 17025 au COFRAC ont passé au peigne fin entre autres la partie technique et organisationnelle en mettant également l’accent sur la compétence du personnel, les locaux  et les équipements. Ce fut pour les deux évaluateurs du Comité Français d’Accréditation un moment de beaucoup d’observations surtout en ce qui concerne l’étalonnage. Aux dires des évaluateurs dépêchés depuis la France, les responsables Qualité, Technique et les autres agents membres du dispositif technique du LEMA ont pu avec aisance de prêter aux différentes préoccupations ayant trait au fonctionnement du laboratoire. Il découle des premières tendances que la compétence du personnel, les locaux et les équipements répondent bien aux normes même s’il est noté par endroit des points critiques qu’il faille très rapidement chercher à corriger et le notifier preuves à l’appui au COFRAC.

C’est après tout ceci que le COFRAC en toute indépendance pourra statuer sur le maintien de l’accréditation obtenue depuis 2011 et sa transition pour la nouvelle version 2017 qui donne la compétence technique au laboratoire pour les essais effectués. Gabriel AHISSOU Responsable Qualité du LEMA et Chargé de l’intérim du Directeur Général en mission a tenu à remercier les auditeurs pour la qualité de l’audit et félicité par la même occasion l’équipe du LEMA pour le travail abattu. C’est donc sur ces mots de remerciements et félicitations que la session d’audit a été clôturée.

Les résultats sont attendus pour les mois à venir avec beaucoup d’espoir.

Par Abdel Madjid ADELAKOUN
Chargé de Communication/ANM