Mise en œuvre du protocole d’accord ANM/PARASEP 2019-2021 : l’ANM signe à son tour un protocole d’accord d’assistance aux entreprises bénéficiaires

Après la signature du protocole d’accord entre l’Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité (ANM) et le Projet d’Appui au Renforcement des Acteurs du Secteur Privé (PARASEP) le 03 juillet 2019, les acteurs de la transformation des noix de karité viennent de signer avec l’ANM un protocole de modalités d’assistance.

C’était ce jeudi 14 novembre 2019 à travers une cérémonie fort simple à la Direction Générale de l’ANM à Cotonou en présence des cadres de l’Agence et des responsables desdites entreprises spécialisées dans la transformation des noix de karité.

A travers cette signature avec les entreprises NATURA, ZIKORA et WAKPOU, l’ANM se chargera selon les termes du protocole d’accompagner lesdites entreprises jusqu’à la certification HACCP en faisant un état des lieux, en réalisant un coaching, un audit à blanc et effectuer un audit de certification par un organisme tierce partie.

C’est pourquoi avant la signature des différents documents par les parties ; ISSIFOU Sidi Dassouki Point Focal de l’ANM pour le suivi de l’exécution des actions a tenu à faire aux responsables des entreprises le rappel des grands axes du protocole en mettant l’accent sur leur disponibilité et celle de leur personnel pour la réussite des activités. C’est alors que les différents responsables ont procédé aux paraphes et à la signature du protocole consacrant ainsi le démarrage effectif des activités. A la fin, Hervé POURCINES (WAKAPOU), Gilles Roger ADAMON (NATURA) et Mèmounatou KORA ZACARI (ZIKORA) ont tour à tour remercié l’ANM et le PARASEP pour cette initiative combien louable et qui impactera la vie économique et de nombreuses familles.

Loukoumanou OSSENI, Directeur Général de l’ANM en acceptant les remerciements des entreprises  a remercié également le PARASEP pour tout l’appui financier et réaffirme par la même occasion l’engagement de sa structure à accompagner les entreprises béninoises dans la démarche qualité.

Les autres acteurs des filières avicoles et ananas retenus feront également le même exercice avec l’ANM les jours à venir.  

Pour rappel l’action objet du protocole d’accord a été financée par l’Union Européenne (10ème FED) et l’Agence Française de Développement (AFD).

Par Abdel Madjid ADELAKOUN
Chargé de Communication/ANM