Amélioration des conditions de vie et de travail à l’ANM : la finalisation de la Convention Collective de travail enclenchée

La ville de Bohicon abrite depuis ce matin du jeudi 12 novembre 2020 les négociations devant aboutir à la finalisation de la Convention Collective applicable au personnel de l’ANM.

Ces assises font suite à la prise d’arrêté du Ministre du Travail et de la Fonction Publique mettant en place la commission paritaire composée des représentants des employés, des représentants de l’employeur et de la Direction Générale du Travail.

A l’ouverture des travaux présidée par Wilfrid OUENDO, Directeur des Relations Professionnelles et du Dialogue Social, Micael Djara BASSABI( PCA/ANM) et Gabin Joseph DEGBEY (DG/ANM) représentant l’employeur ont tous salué lesdites assises compte tenu de l’importance que revêt le document objet de négociations.

Pour le président du Conseil d’administration, à l’installation du conseil qu’il préside, le dossier de la Convention était une doléance prioritaire et c’est d’ailleurs ce qui justifie sa présence en compagnie des administrateurs, Épiphane HOUSSOU, Directeur Général de l’ABSSA et de Épiphane WANKPO du Ministère de l’enseignement supérieur.

Gabin Joseph DEGBEY a abondé dans le même sens que le PCA tout étant heureux d’être entouré de quelques administrateurs et c’est la preuve de leur bonne foi à accompagner l’Agence.

Gérard AHINON, Secrétaire Général du SYNTRA-ANM s’est dit également très heureux de la tenue des assises au regard des attentes du personnel à cet effet. Il a salué également l’appui technique dont son syndicat bénéficie de la CSA/ Bénin à travers la présence effective aux travaux de Mr Marius AHYI en tant que personne ressource.

C’est après cette phase protocolaire, que Wilfrid OUENDO a proposé la méthodologie de travail qui a été adoptée. Elle consiste à passer chaque article à l’amendement et à la validation des participants afin qu’à la sortie des assises, le document soit irréprochable.

On retient de cette première journée, des discussions très riches avec à la clé l’ouverture d’esprit et de conciliation des syndicats qui avaient en face d’eux des représentants de l’employeur très ouverts également aux négociations.

Les travaux se poursuivent vendredi.

Par Abdel Madjid ADELAKOUN
Chargé de Communication/ANM