Fin d’études professionnelles : le Centre Régional de Formation Supérieure de Métrologie de Côte d’Ivoire sort un Ingénieur de Conception et un Technicien Supérieur en Métrologie au profit de l’ANM

ISSIFOU SIDI Dassouki et Sylvain AFFANOU c’est leur nom. Ils viennent de graver leurs noms dans les annales du CREFSEM qui a sorti cette année sa promotion des étudiants de l’ensemble des pays de l’UEMOA.

Après leur soutenance de fin d’études le 04 Octobre 2018 en Côte d’Ivoire, ils ont reçu officiellement leur diplôme ce vendredi  19 Octobre. Un parchemin qui leur permet de faire leur entrée dans le cercle des métrologues. C’était en présence des responsables du centre et du corps professoral. Rappelons que ISSIFOU SIDI Dassouki  est sorti deuxième de la promotion et deuxième en Master et Sylvain AFFANOU deuxième en Licence pour les projets de fin d’études avec à la clé des trophées obtenus à cet effet. C’est l’Agence Nationale de Normalisation de Métrologie et du Contrôle Qualité qui en sort ainsi honorée par le travail encourageant effectué par ses ambassadeurs dans ce centre mis en place par l’UEMOA.

L’honneur est également revenu au Bénin d’être le représentant de tous les récipiendaires de la deuxième promotion.

C’est pour cela qu’ISSIFOU SIDI Dassouki a au nom de ses collègues des autres pays de remercier l’ensemble des acteurs de ce centre et de l’UEMOA qui a financé la mise en place. Il se dit fier d’avoir acquis ce diplôme de qualité après de durs  et riches moments d’études. Il a profité de l’occasion pour donner ce qu’on appelle les cinq qualités du métrologue pour jouer sa partition dans la création de richesse et la protection du consommateur. Il s’agit de :

  • La curiosité
  • L’ordre et la méthode
  • L’aptitude à douter
  • Le sens de l’observation
  • L’honnêteté

Se fondant sur le discours d’Adieu de Béhanzin sur son destin à la veille de son départ à Blida en Algérie, ISSIFOU SIDI Dassouki rappelle à ses collègues que face à leur destin de métrologues, l’obligation leur est faite de protéger le consommateur et de contribuer à la compétitivité des entreprises sur les marchés nationaux, régionaux, et internationaux sans aucune compromission.

Tout le message est là si l’on veut d’une métrologie au service de tous et de façon équitable.

L’ANM peut donc se targuer d’avoir accompli sa mission dans la recherche de la remise à niveau permanente de son personnel pour faire face aux défis de l’heure.

Par Abdel Madjid ADELAKOUN

Chargé de Communication