Discours du Ministre Serge Mahouwèdo AHISSOU à l’occasion de la Journée Mondiale de la métrologie

Lire l’intégralité du discours du Ministre de l’Industrie et du Commerce, Serge Mahouwèdo AHISSOU à l’occasion de la Journée Mondiale de la métrologie

Béninoises et Béninois,
Chers compatriotes,
Notre Pays, le Bénin, à l’instar de la communauté internationale, commémore ce 20 mai 2018, la Journée Mondiale de la Métrologie. Depuis l’an 2000, le 20 mai de chaque année est déclarée « Journée Mondiale de la Métrologie », en commémoration du 20 mai 1875, date de la signature du traité diplomatique de la Convention du Mètre. Ce traité a permis de poser les fondements d’un système mondial de mesures cohérent, essentiel pour les découvertes et l’innovation scientifiques, la production industrielle et le commerce international, ainsi que l’amélioration de la qualité de vie et la protection de l’environnement. Chaque année, la Journée mondiale de la métrologie est organisée, et célébrée, conjointement par le Bureau International des Poids et Mesures (BIPM) et l’Organisation Internationale de Métrologie Légale (OIML), avec la participation d’organisations nationales concernées par la métrologie.

Béninoises et Béninois,
À travers la célébration de cette Journée, la communauté internationale qui assure que les mesures peuvent être faites correctement à travers le monde, essaye d’augmenter notre connaissance de l’importance et des avantages de la Métrologie, la science de la mesure, et de ses applications. C’est ainsi que depuis un certain nombre d’années, plusieurs thèmes ont été développés.

Parmi les précédents thèmes de la Journée mondiale de la métrologie figurent les mesures pour le défi énergétique mondial, la sécurité, l’innovation, le sport, l’environnement, la médecine, le transport et le commerce etc.

Le thème choisi pour l’année 2018 est  intitulé : «Utiliser les règles de la nature pour créer les règles de la mesure». Le Système international d’unités SI, est l’ensemble d’unités accepté dans le monde entier pour les applications métrologiques. Depuis que ce système a été dénommé le SI il y a près de 60 ans, des améliorations y ont été apportées, dès que cela était possible, afin d’exploiter les progrès réalisés en matière de technologies de mesure et répondre ainsi à de nouvelles exigences.

En novembre 2018, il est attendu que la Conférence générale des poids et mesures (CGPM) approuve l’une des modifications les plus importantes duSystème international d’unités (SI) puisque ce dernier sera alors fondé sur des définitions qui seront chacune liées à des lois de la physique.

Ce changement historique consistant à utiliser des lois de la nature
pour définir les unités mettra fin au dernier lien qui existe entre
leSystème international d’unités SI et les définitions reposant sur des artefacts matériels. Une fois la révision duSystème international d’unités(SI) adoptée, le kilogramme sera relié à la valeur exacte de la constante de Planck, et non plus au prototype international du kilogramme tel que sanctionné par la Conférence générale des poids et mesures (CGPM) lors de sa première réunion en 1889.

Pendant plus de 200 ans, l’ambition collective a été d’assurer un accès universel au « système métrique », la base des mesures reconnue au niveau mondial.

Les définitions qui devraient être approuvées en novembre constitueront une nouvelle étape vers la réalisation de cet objectif. Ces définitions sont fondées sur les résultats de travaux de recherche concernant de nouvelles méthodes de mesure utilisant des phénomènes quantiques comme étalons fondamentaux. Une attention particulière a été portée au fait de garantir la compatibilité de ces nouvelles définitions avec celles en vigueur au moment de la mise en œuvre de la révision du Système international d’unités SI.

À l’exception des utilisateurs ayant les exigences les plus hautes, ces changements passeront inaperçus pour tout un chacun. Tout en assurant le niveau de continuité nécessaire pour les utilisateurs actuels, les changements présenteront l’avantage de pouvoir intégrer les améliorations qui seront apportées aux méthodes de mesure, et permettront ainsi de répondre aux besoins des futurs utilisateurs, car les définitions seront fondées sur les lois de la physique.

Les nouvelles définitions utiliseront «les règles de la nature pour créer les règles de la mesure» reliant les mesures atomiques et quantiques à celles effectuées au niveau macroscopique.

À mesure que la science et la technologie progressent, les demandes concernant des mesures qui permettent d’étayer de nouveaux produits et services augmenteront. La métrologie est une branche dynamique de la science : les initiatives prises par le BIPM et la communauté de la métrologie dans son ensemble pour faire progresser le Système international d’unités SI en 2018 permettront de remplir ces exigences et de répondre à ces
besoins pour de nombreuses années à venir.

La Journée mondiale de la métrologie reconnaît et célèbre le rôle de tous ceux qui travaillent dans des organisations intergouvernementales et nationales de métrologie et œuvrent tout au long de l’année pour le bien de tous.

Tous ensembles, rejoignez-nous pour célébrer la Journée Mondiale de la Métrologie édition 2018, en reconnaissant l’importance d’Utiliser les règles de la nature pour créer les règles de la mesure.

Vive le Bureau International des Poids et Mesures (BIPM) ;
Vive l’Organisation Internationale de la Métrologie Légale (OIML) ;
Vive l’Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle qualité (ANM) ;
Vive le Ministère de l’Industrie et du Commerce ;
Vive le Bénin ;

Je vous remercie.